preloder

p

Ennui Romantique, Romances Ennuyeuses : Madame Bovary

FR   EN

FR   EN

… Elle se répétait : « J’ai un amant ! un amant ! » …
… une immensité bleuâtre l’entourait, les sommets du sentiment étincelaient sous sa pensée, et l’existence ordinaire n’apparaissait qu’au loin, tout en bas,
dans l’ombre, entre les intervalles de ces hauteurs …

Ennui Romantique, Romances Ennuyeuses : Madame Bovary

L’ennui aura rarement été un tel divertissement. Emma attend, elle regarde par la fenêtre et rêvasse du bourgeois d’à côté. Monsieur Bovary, le vide d’ambition et la naïveté portée à son génie. Rodolophe, Léon et leurs remplaçants : autant d’objets pour les fantasmes existentiels furtifs d’Emma. La scène est en place : un village banal, ordinaire, au dehors d’un Rouen de la première partie du XIXème siècle. Une histoire « sur rien », objectif ultime de Flaubert. Et pourtant, l’une des expériences les plus transparentes et impliquantes sur les questions de l’individualité et de la culture dans notre monde moderne.

Madame Bovary est à la hauteur de son succès total dès la publication en 1856-1857, et sa reconnaissance universelle depuis lors. Après de nombreuses quêtes personnelles et littéraires, puis quatre années d’un labeur quotidien sur chaque phrase, Flaubert signe un moment-clé et un tournant de l’histoire de la littérature. Imagination et métier atteignent leurs cimes à travers ce chef-d’oeuvre. Flaubert fait naitre et raffine chaque personnage, chaque instant de la narration dramatique au long de mois de réflexion, pour condenser dans un scénario ordinaire les tensions atemporelles de la psychologie humaine et de l’organisation sociale. L’écriture de Flaubert est un petit plaisir … un grand plaisir, chaque expression cherchant surprise et délectation chez le lecteur ; même les bassesses humaines y deviennent une formule littéraire élégante. Madame Bovary donne le ton, impose un idéal, peut-être, pour une certaine littérature, un portrait particulier, ironique, humaniste. Il ouvre les portes sur l’existentialisme de nos mondes et des nombreux personnages de leurs jeux sans fin.

Madame Bovary mérite son étude attentive pour quiconque est intéressé, même de loin, à la littérature et la philosophie. Mais rarement les cours d’université consacrent le temps nécessaire pour l’appréciation minutieuse qu’une telle oeuvre créative doit demander. Notre Étude est ici conçue et organisée pour répondre à cette demande et satisfaire le délice esthétique et philosophique que Madame Bovary offre à tous. L’approche participative y est particulièrement soulignée, chaque séance couvrant le développement progressif et chronologique du récit, tout en coïncidant avec une étude thématique des sujets touchés : désir, imitation, féminisme, romantisme, individualité, ennui, existentialisme, urbanisation, industrialisation, luttes des classes … Alors que l’animateur du cours oriente et cadre les réflexions à travers des commentaires conceptuels et biographiques, les participants sont invités à méditer sur leur propre sensibilité au texte, au moyen de questions et débats selon une méthode collective et dynamique.

Déroulement du cours

Les participants et l’animateur décident d’un horaire hebdomadaire et se retrouvent au moyen d’un Skype de groupe, pour une séance d’analyse textuelle des sections de Madame Bovary. Il est attendu que les étudiants participent à chaque séance après avoir lu ces chapitres. Samuel mène chaque séance avec des questions et des sujets de discussion découlant des passages sélectionnés, et la séance progresse à travers des discussions entre les participants.

Pendant le second mois de ce cours, l’étude de Madame Bovary par Flaubert est complétée par CinéMots, notre échange participatif en interprétation filmique, autour de Gemma Bovery (A. Fontaine, 2014) (plus d’infos ici). Cette séance participative se déroule en Skype de groupe.

L’Étude se conclut par une séance Questions-Réponses en live, optionnelle, et basée sur les questions des participants.

Étude Longue

Durée : 8 séances hebdomadaires de 90 minutes
Jours & Heures : définis avec les participants
Modalité : Vidéoconference Skype
Ouvert à : Tous · Aucun pré-requis

A l’ICET, une nouvelle session de chaque étude est organisée à partir de 3 participants confirmés

TEXTE ÉTUDIÉ

Madame Bovary

1856

LECTURE SUPPLÉMENTAIRE

Mensonges Romantiques et Vérités Romanesques

René Girard
1961

CALENDRIER

Les dates des séances de la prochaine session de ce cours
seront basées sur la disponibilité commune des inscrits.

Séance 1

Introduction : Flaubert, origines du roman, importance littéraire

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie I, Chs. 1-4

Adolescence, jeune âge adulte et premier mariage de Charles

Rencontre d’Emma et noces

Séance 2

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie I, Chs. 5-9

Premiers mois d’Emma avec Charles à Tostes

Jeunesse d’Emma au couvent

La vie quotidienne et l’ennui s’installent, le bal du Marquis, maladie et décision de déménager à Yonville-l’Abbaye

Séance 3

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie II, Chs. 1-6

Yonville et ses personnages ; Emma donne naissance à une fille, Berthe

Romance innocente avec Léon, Emma s’éternise sur son spleen et Léon, plein d’ennui, part pour Paris

Séance 4

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie II, Chs. 7-10

Emma rencontre Rodolphe ; les Comices (festival populaire)

Elle devient obsédée de lui ; romance intense mais il la prend finalement pour acquise et devient indifférent

Séance 5

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie II, Chs. 11-15

Charles rate une opération chirurgicale importante

Emma rêvasse d’une fuite avec Rodolphe ; une date est fixée

Rodolphe annule le projet par lettre, prétendant un excès d’émotions

Emma est malade, muette et déséquilibrée pendant plusieurs mois ; impressions d’une soudaine ardeur religieuse intense

Charles invite Emma à assister à un opéra à Rouen ; ils tombent sur Léon

Séance 6

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Part III, Chs. 1-5

La romance avec Léon recommence et culmine : scène du fiacre

Emma commence à intervenir autour des dettes de Charles, et ajoute aux emprunts

Emma fait une habitude de visiter Léon davantage à Rouen, avec excuses si nécessaires

Séance 7

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Partie III, Chs. 6-8

Le créancier augmente les montant dûs, et menace Emma d’une saisie, elle panique et visite tout le monde pour demander de nouveaux prêts

Après que Rodolphe refuse de l’aider, elle ingère de l’arsenic ; visite de docteurs renommés ; mort dans d’affreuses conditions

Séance 8

Analyses textuelles et discussions de passages tirés des sections suivantes :

Part III, Chs 9-11

Derniers moments autour du corps d’Emma, jusqu’aux obsèques et l’enterrement — tout le village est présent mais l’indifférence générale persiste

Charles découvre finalement les lettres des amants d’Emma, il se retire et meurt ; il est découvert par sa fille Berthe

CineMots

Discussion participative sur le film suivant, avec interprétations ouvertes et analyses croisées avec le texte du cours.

Gemma Bovery (A. Fontaine, 2014) (détails)

Les participants recevront un lien pour regarder le film en ligne. Il est attendu qu’ils rejoignent la discussion après avoir visionné le film.

Questions-Réponses

Séance Questions-Réponses

Discussions ouvertes basées sur les questions restantes des participants.

ANIMATEUR

Samuel Buchoul

Samuel Buchoul

Animateur & Coordinateur

Expérience avec le texte de ce cours : 6+ ans

L’écrivain et son art. Les lignes en disent beaucoup, trop, gâteau moelleux lava cake, un plaisir écœurant. Expressions rustiques, humour rural. Félicités et mélancolies d’une langue. La langue, sa langue, le Français, était probablement son oxygène, son tout, un monde symbolique et émotionnel qui balance trop, à tout moment, avec chaque phrase et chaque mot. Poison et remède. Et on arrive bientôt à imaginer qu’embellir cette langue, à un tel niveau d’intensité contre nature, était devenu sa seule guérison. La langue est mystique pour Flaubert, mais il ne serait pas le seul dans ce cas. Dans l’histoire des génies littéraires. Et pour un grand nombre d’âmes françaises jusqu’à aujourd’hui. La voix de cette campagne normande est celle d’une autre France ; France de ces positions politiques surprenantes, absurdes aux yeux des classes urbanisées ; France d’un peuple encore plein de misère et de vulnérabilité, en dépit de tous les ‘progrès’ de ce côté du globe ; France d’un autre paradigme d’identité, au-delà de l’individu multiculturel, relativiste et critique, portrait-robot du Français selon son image internationale. Flaubert est un retour aux racines françaises, à mes racines sans doutes ; une voix qui s’élève, finalement, pour une question posée il y a longtemps peut-être, alors que les réponses étaient devenues impatiemment attendues. Voix et plume, visionnaires, d’un Romantique abstinent, visionnaires d’un existentialisme le tuant dans le berceau. Alpha et oméga des destinées françaises ; artisan d’une langue et de ses consolations : Gustave Flaubert, Madame Bovary.

Samuel Buchoul est le fondateur et coordinateur de l’ICET/IST.
Découvrir ses études et écrits ici.

PARTICIPATION

CONTRIBUTION

La participation financière est libre
au-delà d’un montant minimum de 49.00 €
ou l’équivalent dans votre devise locale
Vérifier les taux de conversion ici

8 Séances d’Analyse Textuelle
1 Discussion CineMots
1 Séance Questions-Réponses
Matériel de Lecture en copies électroniques
Notes de l’Animateur chaque semaine
Enregistrements Audio HD des séances

PRÉINSCRIPTION

Une nouvelle session de cette étude sera organisée
à partir de 3 participants confirmés